. WebdeZign
web design, intégration web et WordPress

webdesign, intégration web et WordPress

wordpress-tag-cloud

… ou comment tomber dans l’océan sans savoir nager, et sans palmes !!

Heureusement, j’avais mes brassards !

Pour quelqu’un qui débarque sur la planète WordPress, sans être passé auparavant par les stations intermédiaires qui ont des noms barbares comme HTML, CSS, PHP ou mySQL, le paysage qui s’offre au premier regard est idyllique : une magnifique forêt où tout un chacun peut construire sa belle petite baraque en bordure de clairière.

Armé de tout son espoir d’enfin avoir une jolie maison qu’il aura arrangée selon ses goûts et ses besoins, le débutant WordPress doit vite se rendre à l’évidence : le paradis coloré et magique qu’il voit est une IMAGE en 3D dans laquelle il fait de petites incursions à chaque fois qu’il repart à l’assaut, mais dans laquelle il n’entre pas vraiment. La forêt semble pourtant paisible et accueillante.

A chaque fois qu’il se retrouve assis devant cette belle image de forêt, luttant contre le découragement et se grattant la tête en imitant Winnie et son ‘pense, pense, pense…’, il assiste au ballet de personnes qui sortent un instant de la forêt, souriantes et apparemment heureuses d’y vivre, qui parlent à d’autres personnes assises comme lui devant l’image. Finalement, en se rapprochant, il commence à entendre des bribes de conversation … Et en général, il entend les personnes sorties de la forêt poser des questions incongrues à ses oreilles : « t’es allé voir dans le fichier style.css ? » – « t’as installé un plugin de sécurité ? » – « là, va falloir mettre les mains dans le cambouis » … et surtout « ah, sans HTML/CSS et un peu de PHP, ça va être difficile… »

Oh ! mais, purée, ces noms l’interpellent, il a déjà entendu ou vu ça quelque part … Mais oui, bien sûr, c’est le nom des stations intermédiaires qu’il a survolées durant son voyage vers WordPress !

D’ailleurs, il vient de voir passer une jeune femme, bloquée comme lui au pied de l’image, qui est repartie dans sa soucoupe volante après avoir discuté avec une des personnes sorties de la forêt. Et la voilà qui revient, avec un outil aux formes bizarres, plein de signes de ponctuation qu’il croyait désuets, et – il n’en croit pas ses yeux – la voilà qui réussit à pénétrer dans la forêt !!! Ainsi visiter les stations intermédiaires serait la solution ? Qu’a-t-elle bien dû faire sur cette station pour obtenir l’outil qu’elle arborait fièrement ?

Bon, soyons honnêtes, ce n’est pas un mal de décider dans cette situation de se contenter de la splendide image de la forêt et d’installer sa maisonnette au pied de l’écran. Il y a d’ailleurs de très jolies maisonnettes à vendre, en kit. Des marchands se sont installés sur le chemin en contrebas et proposent leurs outils pré-formés, en matière plus ou moins malléable, plus ou moins ‘customizable’. Ils offrent plein d’échantillons gratuits pour personnaliser les façades, meubler son intérieur, changer les couleurs de son toit. On voit d’ailleurs un peu plus loin une énorme étendue de maisonnettes, de villas rutilantes et de châteaux qui semblent tout confort. Mais pour ça, faut passer à la caisse ! Et dans l’image aussi, d’ailleurs, on en voit plein. Mais là, alors que la ville qui s’étend au pied de l’image, avec ses marchands qui font des affaires et ses SDF qui désespèrent de retrouver comment remettre le toit à sa place depuis qu’il est passé à la cave ^^, tend à devenir uniforme et monotone, les habitations que l’on aperçoit – en plus petit – dans l’image de la forêt WordPress, sont originales, ont du style, des particularités uniques.

Dans cette forêt WordPress, certains ont construits de jolies annexes, d’autres ont un hélicoptère pour voyager, les façades sont colorées de manière unique, chacun s’identifie des autres avec un drapeau original sur le toit, y’en a qu’on plein d’amis qui viennent leur rendre visite, ça discute dans tous les coins, etc etc …

J’étais ce ‘quelqu’un’ à mes débuts avec WordPress. Chaque élément de la métaphore racontée ici désigne un élément transposable sur la planète, dans la forêt, WordPress. Et il y en a encore des milliers !!

Je vais maintenant pouvoir vous donner les premiers équivalents de ces éléments en langage web :

  • WordPress : logiciel serveur, CMS (Content Management System) et blog
    équivalents-concurrents possibles : Joomla, Drupal, pour les plus connus …
    on dit qu’un site « tourne sous Joomla ou WordPress », c’est le moteur qui propulse vers votre écran les données qui s’affichent, le mécanisme qui interprète mon code et vous offre une expérience utilisateur (UX)
  • WordPress se décline en deux sous-images de forêts (2 communautés distinctes) : celle qui sent l’autonomie et la liberté, et celle juste à côté construite de HLM au milieu des arbres ;-)
    > WordPress.org : autonome et libre
    > WordPress.com : HLM, version gratuite, puis payante donc commerciale, d’appartements meublés dans des immeubles déjà construits ^^
    heureusement, ce n’est pas trop compliqué pour déménager d’un HML vers la forêt et ses maisonnettes plus ou moins originales ;-)

stations intermédiaires

Ici sur le site, ces stations ont chacune leur > catégorie > leur icône ronde > c’est leur drapeau, leur nom. Cliquez sur les liens colorés ci-dessus.

Ce sont des planètes que notre voyageur va devoir visiter (ou re-visiter) pour y glâner des apprentissages, des mémos, des prises uniques à coupler avec d’autres prises non disponibles sur la planète où il se trouve, mais sur une autre planète de la série des stations intermédiaires.

La planète principale – WordPress – ne fera pas l’objet sur ce site d’un développement exhaustif, ce serait impossible. C’est une planète qui tourne très vite, qui a un taux de malléabilité incroyable, et source d’enrichissements dans les domaines de la construction, de la peinture et des finitions, de la mobilité, et bien d’autres encore. Cela pourrait éventuellement faire l’objet d’un site à part entière, mais bon … un pas après l’autre > Tita’s processing.

Ce que nous ferons par contre, c’est explorer les stations citées ci-dessus pour découvrir quels sont les outils que chacune peut nous offrir et à ramener sur la planète WordPress. Nous irons jusqu’à la discussion avec les gens de la forêt, qui portera principalement sur la manière de coupler l’outil au travail dans la forêt, s’il y a des prises particulières, à coupler entre elles ou à dissocier. Parfois il faut même retourner en arrière, revenir sur la station intermédiaire, parce qu’on a oublié un truc !!

Du boulot, de la patience, de la créativité et surtout la liberté toujours grandissante de pouvoir aménager sa baraque COMME ON VEUT !

Prêt au décollage ?

@+

Tita

Conceptrice & CEO chez Tita Créations
Passionnée de chevaux, de nature, d'écriture... et d'informatique, j'ai découvert cette dernière avec un tout premier modèle d'ordinateur portable : un SHARP écran cristaux liquides d'au moins 10kg ! ... 1988
Aujourd'hui, je donne libre cours à ma créativité dans les domaines du web design, de la gestion de projet et de la gestion de contenu.


Commenter